LES  INDEPENDANTS  VAUDOIS    |     home
                                                  
Title 32

Elections au Grand Conseil 2017
(Sous arrondissement de Lausanne)

Les Indépendants Vaudois - Liste no 7

« Renversons la tendance »
Mon programme



ENVIRONNEMENT ET VIVRE ENSEMBLE
Pour des raisons évidentes de géopolitique - financement des guerres et des violences politiques (terrorisme) – ainsi qu’en raison du réchauffement climatique, je compte promouvoir les incitations éducatives et fiscales pour libérer entièrement notre canton des énergies fossiles. Encourager l’émergence de nouveaux espaces verts et favoriser la mobilité douce. Sur ce point, l’optimum coût/efficacité n’est pas encore atteint par l’ensemble de nos transports publics. En comparaison internationale, on peut faire encore beaucoup mieux.

EMPLOIS CHEZ LES JEUNES
Il n’est pas admissible que dans notre canton si riche, contributeur positif à la Confédération et ayant accueilli autant de multinationales connaisse à la fois le chômage chez les jeunes et pour certains mêmes… la rupture. Sachant qu’on apprend plus un métier pour la vie, il est primordial d’accompagner notre jeunesse dans la vie active, au plus vite. Si ce n'est par le biais des études, cela doit l'être par la voie de l'apprentissage. Nous avons suffisamment de collectivités et d’interactions avec les entreprises pour ne laisser personne sur le carreau. Pour sa part, l’école ne prépare pas assez à l’intégration du monde du travail. C’est à revoir. En outre, la cellule familiale sous toutes ses formes est à soutenir, à l’heure où les foyers qui se fragilisent économiquement sont en augmentation.  

CREATION D’EMPLOIS ET D’ENTREPRISES
Le constat est sans appel. Les artisans, les indépendants et les PME ne sont pas suffisamment aidés. Il y a encore trop de chicanes administratives.  Trop de bureaux de l’administration ferment à 11 :30 ou même à 16 :30. Le service minimum est encore trop fréquent. De leurs côtés, les principales organisations faîtières du pays – incitées par de puissants lobbys - ne représentent plus réellement les intérêts de toute l’économie et encore moins dans le sens de la durabilité. Des contre-pouvoirs doivent être animés. D’autre part, le prix du foncier demeure encore souvent trop cher et asphyxie nombre d'entreprises. Par ailleurs, le défaut criant d’équité fiscale conjugué à une égalité salariale entre hommes et femmes qui n’est toujours pas ajoutent encore plus de frustrations dans un monde du travail qui se cannibalise. Le politique doit intervenir et j’interviendrai.

JUSTICE ET POLICE
La transparence et une justice qui ne soit pas à deux vitesses sont des préalables à la confiance et à la sérénité du citoyen. Les juges et les magistrats n'ont pas à être nommés par le politique. La séparation des pouvoirs doit être réelle. Par exemple, un membre de l'appareil judiciaire ne doit pas exercer un mandat ni dans un législatif ni dans un exécutif.
En outre, la police de proximité, les postes de quartier et les îlotiers sont la police à promouvoir. Elle est accessible, elle connaît sa population et ses conditions d’existence.
Pour ce qui est de la laïcité, notre canton est d’origine et de culture chrétiennes. Cet héritage n’est pas à brader ni à cacher. Cependant, la religion est une affaire personnelle et privée. L’Etat, seul garant du bien commun et dépositaire du droit coutumier, se tient au-dessus de tous les courants religieux et autres obédiences.  

François Meylan